New Map
New-Map : les conseils de conduite et d'utilisation de la moto.





      Le texte qui suit est issu d'un document d'époque fourni avec toute motocyclette vendue :


"Conduite de la NEW-MAP :

MISE EN MARCHE DU MOTEUR. -

1° Faire le plein des réservoirs d'huile et d'essence.
2° Par temps froid, introduire quelques gouttes d'essence dans le cylindre du moteur par le purgeur.
Nous recommandons aussi par temps froid et pour faciliter la mise en marche après quelques heures d'arrêt, d'introduire par le purgeur quelques gouttes de pétrole dans le cylindre, le moteur étant chaud. Puis en décompressant faire faire quelques tours au moteur sans le lancer.
3° Ouvrir le robinet d'essence et appuyer sur le bouton du carburateur, jusqu'à ce que l'essence commence à suinter légèrement. (Ce procédé qui facilite un départ par temps froid n'est pas à recommander, de même que l'injection d'essence dans le cylindre lorsque le moteur est chaud).
4° Placer les manettes aux positions suivantes
Gaz ouverte au quart
Air fermée
Avance : ouverte à moitié.
5° Se mettre en selle, le levier des vitesses étant au point mort; appuyer sur la pédale de lancement jusqu'à ce que la compression du moteur se fasse sentir. A ce moment, décompresser et actionner la pédale du kick-starter sans choc, ni brutalité, mais vivement. Avant la fin de la course de la pédale, lorsque sa vitesse atteint son maximum, lâcher le levier du décompresseur. Le moteur doit partir.
6° Le moteur étant en marche, le faire tourner au ralenti en réglant les manettes, notamment en donnant un peu d'air pour le faire tourner "rond ".
Si la chose est nécessaire, régler le débit de la pompe à huile : 15 à 20 gouttes à la minute les 500 premiers kilomètres, par la suite 10 à 15 gouttes.
Nous recommandons instamment à nos clients de ne pas dépasser 30 à 40 kilomètres-heure pendant 4 à 5 00 kilomètres, parcours nécessaire au rodage de tous les organes.

DÉMARRAGE. -
Le moteur étant en marche au ralenti, débrayer à fond au moyen du levier fixé au guidon.
Placer le levier de vitesses en première. Si on éprouve dans cette manœuvre quelque résistance, ne pas forcer, mais abandonner légèrement et progressivement le levier de débrayage ou encore déplacer la machine de quelques centimètres pour amener les clabots de la boîte bien en face l'une de l'autre.
Le levier de vitesses étant en première, lâcher lentement le levier de débrayage en augmentant l'admission des gaz.
Au bout d'une dizaine de mètres, débrayer et amener le levier sur la deuxième vitesse en abandonnant doucement et en même temps le levier de débrayage.
Répéter la même manœuvre pour amener le levier sur position de troisième vitesse ou prise directe.
Pour revenir d'une vitesse supérieure à une vitesse inférieure, se servir également du débrayage. Cette opération qui doit se faire assez vivement se décompose ainsi :
Débrayer
Mettre le levier au point mort
Embrayer
Débrayer
Prendre la vitesse inférieure
Embrayer.

Avec un peu de pratique, ces manœuvres, qui peuvent paraître difficiles à réaliser, deviendront vite familières.

ROUTE. -
Ne jamais se servir du lève-soupape pour régler la vitesse.

Ne pas hésiter à prendre une vitesse inférieure, lorsque le moteur ralentit malgré l'ouverture d'admission des gaz.

A mesure que la vitesse du moteur diminue, fermez la manette d'avance à l'allumage pour éviter le cognement.

Ne pas abuser de la marche à pleins gaz sur une grande distance.

Vérifier fréquemment le débit d'huile et s'assurer que le moteur fume au moment des reprises, c'est-à-dire lorsque l'on redonne des gaz, après avoir marché avec la manette des gaz fermée (après une descente). La dépression produite par le piston dans le cylindre provoque une légère remontée d'huile et c'est cette huile, qui, brûlant lors des premières explosions, produit une fumée bleuâtre à l'échappement quand on effectue une reprise.

Pour arrêter : fermez les gaz, mettre au point mort et serrer les freins, S'il en est besoin. A l'arrêt, fermez l'essence.

FOURCHE, ÉLASTIQUE. -
Toutes les articulations doivent être fréquemment graissées, de même que les ressorts.
Surveillez le jeu des roulements de direction.

La souplesse se règle au moyen des amortisseurs. L'usure axiale est nulle. L'usure latérale se rattrape au moyen des axes d'articulation qui sont réglables.

Pour cela, dévisser le contre-écrou, serrer le boulon par la tête côté opposé jusqu'à réglage voulu. Rebloquer à ce moment le contre-écrou.

Graisser périodiquement avec la pompe à pression les moyeux des roues, les cuvettes de direction et les articulation diverses; graisser les câbles à l'entrée et à la sortie des gaines.

Après chaque sortie, essuyer soigneusement le tuyau d'échappement' pour lui conserver son brillant et éviter les taches d'huile qu'il est impossible d'enlever par la suite.

Si la machine doit rester plus d'un mois sans rouler, la faire reposer sur ses supports avant et arrière pour ne pas fatiguer les pneus.

Nous recommandons instamment de ne pas pousser le moteur à fond la machine étant neuve.
Chaque organe a besoin d'un rodage.

Il est donc nécessaire de ne pas dépasser 30 à 40 kms heure pendant les 500 premiers kilomètres."

......

Et voila ! Aprés avoir suivi à la lettre les indications ci-dessus vous étiez prêts à rouler sur votre New-Map flambante neuve, toutefois, vu le temps passé à lire et comprendre la notice, vous aviez peut-être plus vite fait d'y aller à pieds !